Hydrometeors, is a photographic reflection on space and time continuum. By altering one of my senses, I attempt to reshuffle my perception of what is important, and recognise the fundamental elements in life whilst leaving the rest behind. The series commands a pause from the race, inviting the viewer into the image where the elements slowly reveal themselves carrying therefore a sense of calm and serenity. In this poor visibility every micro sound is amplified, every colour so precious, things and thoughts seem turned upside down. So to see what is important again, without the static noise of daily life.

A few words on my work, by François Deladerrière: (text in French)

"Il faut être capable de charger ses photographies. Pour cela il faut aussi vivre, avoir de l’expérience. C’est une constante. Pour ne pas citer Robert Adams. Le monde de la photo d’aujourd’hui, et ça n’engage que moi, a quelque chose de rapide. On consomme beaucoup de photographies. Plus précisément, le temps que l’on accorde aux œuvres lors des expositions est très court. On regarde. Et on regarde le prochain.  Hydrometeors change le rapport au temps. Elle incite à la contemplation. Juliet Piper pose un regard chargé de métaphores avec ce travail. C’est une chose presque insoupçonnable. Elle relève le défi de trouver un parfait équilibre dans l’ambigüité d’un rapport entre « absence » et « présence ». La fraîcheur, l’éphémère de la brume contrastent avec la longue vie de ces arbres. La quiétude qui résonne, l’ampleur qui s’en dégage me donne envie de respirer pleinement. Juliet fraye son chemin dans une forêt brumeuse et elle sait parfaitement où elle va."

François Deladerrière

Using Format